UK : le Street Artiste JPS se moque de Donald Trump, tout en rendant hommage à Banksy et à Basquiat

Par Michel Fily, le 17 novembre 2017

JPS-art1

Le dernier MOOC du Centre Pompidou définissait l’art moderne au travers de cinq actions décisives : assembler, détruire, reproduire, réduire et critiquer. Ces verbes caractérisent avec justesse le Street Artiste britannique Jamie Paul Scanlon, alias JPS, virtuose de la mise en scène picturale, inspiré par les grandes figures de l’art contemporain (Dali, Cézane, Da Vinci…), mais aussi par l’univers des comics et de la Pop.

jps-street-art-6

JPS est originaire de Weston-Super-Mare au Royaume-Uni, où il vit et travaille encore. On trouve ses oeuvres aujourd’hui dans le monde entier, jusqu’aux États-Unis et en Norvège où elles sont très célèbres. Le Street Art de JPS est humoristique, décalé, surprenant, humble, conscient de son héritage et rendant constamment hommage à ses pairs (Banksy en particulier, dont JPS est un grand admirateur). C’est aussi un art politique courageux. Sa dernière œuvre d’art, apparue sur la façade d’une maison, près de Weston-Super-Mare, le 13 novembre dernier, en est un exemple flagrant.

The-new-artwork-has-appeared-on-a-house-by-the-side-of-the-road2

Ce graff, qui se trouve sur l’A370 vers Congresbury, est inspiré par la dernière création de Banksy – le père fondateur du Street Art – peinte devant une exposition de Jean-Michel Basquiat à Londres, en hommage à l’artiste.

BELGAIMAGE-126378765-1100x715

La peinture de Banksy reproduit un « autoportrait » couleur peint par Basquiat, placé entre deux policiers en noir et blanc, qui sont en train de menotter l’artiste. Cet hommage de Bansky à Basquiat fait référence au caractère longtemps « illégal » du Street Art et à la difficulté que ses premiers artistes fondateurs ont eue pour pouvoir accéder à une forme de reconnaissance.

The-new-artwork-on-the-A370-new-Weston-super-Mare (1)

Jamie Paul Scanlon a décidé de « réutiliser » cette « réutilisation », rendant ainsi un double hommage aux deux artistes pionniers avec une bonne dose d’humour, un qualificatif qui s’applique assez largement au travail de JPS, même si son univers est parfois sombre.

23517454_10159697372685220_748062789935571066_n

Mais il ne s’est pas arrêté à l’hommage et à l’humour dans ce dernier travail. En peignant l’actuel et très controversé président des États-Unis Donald Trump, fouillé et arrêté par les deux policiers de Banksy, il exprime une position politique ferme et très courageuse.

85c1e85e2a658fd41ae9fae056ef8139--land-art-street-art

JPS a expliqué, dans une interview à « Somerset Live« , la raison pour laquelle il a décidé de peindre cette oeuvre : « J’ai pensé que ça serait drôle si les policiers interpellaient Trump, en particulier à cause de ses obsessions avec la sécurité et avec le pouvoir ». Ayant l’habitude de légender ses oeuvres, il a intitulé cette peinture ‘Nothing to Hide », ce qui signifie, en Français « Rien à déclarer ». Un titre bien à propos en pleine affaire des « Panama Papers »…

jps-street-art-12

« Les Street Artistes portent une voix forte dans la société d’aujourd’hui. Grâce aux réseaux sociaux, nos messages voyagent beaucoup plus vite et beaucoup plus loin que les murs et les galeries d’art », confiait-il récemment à « Streetartbio.com« . Un artiste à suivre.

#streetarturbain  #urbanstreetart #streetart #graffiti #jamiepaulscanlon #trump #donaldtrump #banksy  #basquiat  #graff #creative#artoftheday #artistoftheday #urbanart #artwork #globastreetart #art #fanart #paint#acrylic #painting #spraypainting #stencilart #stencils #stenciling

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s